Road Trip in Asia


A la decouverte de Bali…

Plage, volcan, rizieres, campagne, culture…… on s’en prend plein les yeux.

Deja on a rencontre Nemo en personne oui oui c vrai. Il etait en train de faire la chouille avec sa famille et ses potes dans une anemone, pepos! On se serait cru en plein dessin-anime quand on a donne a manger a des centaines de poissons et quand on a nage avec des tortues pendant notre expedition en snorkel (plongee avec masque et tuba) . Les fans de Thalassa auraient kiffe, n’est ce pas Janot!

Et non le sport ne sarrete pas la. Attention tenez-vous bien. Nous avons grimpe sur un volcan de nuit (svp!), le Mont Batur,  avec une lampe torche pr 2. On a commence a 4h du mat ms pas completement inconsciente qd meme. On avait un guide avec nous. On a vu le lever de soleil du haut du cratere avec nos amis les singes sauvages qui se pretaient a des actes sexuels (hard core qd meme il fo le preciser) sous nos yeux :)   

Le most c’etait qu’on nous a prepare notre petit dej’ sur le volcan. Pas dans un resto ms cuit a meme le sol car le volcan est toujours actif donc chaud. Il suffit de creuser un p’tit trou, de mettre tes bananes et tes oeufs tu rebouches le trou et tattends 15mn. Et voila c cuit. Tu peux manger ton p’tit dej sur un volcan avec une vu de ouf en Indonesie, la classe nan!On a trop hallucine, c trop beau. Mais c trop haut aussi qd meme.

On est reste pas mal de temps a Ubud. C’est une ville dans les terres. C’est la capitale culturelle de Bali. Les Indonesiens font enormement de ceremonies pour la pleine lune, le riz, debut et fin de saisons… Donc forcement on en a vu quelques unes.

La plus impressionnante et la plus inattendue c’est la cremation. A Bali, les Indonesiens sont hindouistes, c’est a dire qu’ils croient en la reincarnation. Pour que l’ame d’une personne decedee ait les conditions optimales pour se reincarner dans une vie meilleure, les gens doivent etre incinere. La cremation c’est une fete, limite la kermesse, rien a voir avec les enterrements chez nous. Les gens estiment que la vie de la personne ne s’arrete pas la mais c’est juste une etape.Et le fait d’etre triste peut entraver le bon deroulement du processus de reincarnation. Donc tout le monde est heureux. Ya une centaine de personne voire plus (famille, amis, voisins, touristes, villages….). Un orchestre, des stands de bouffe… La personne placee dans une sculpture en bois se fait incinerer devant cette foule. Trop chelou. La famille du mort fait des videos, prend des photos… c le sketch. On se sentait gene d etre la ms en fait c plus les touristes ki sont genes que les locaux.

On a aussi ete beaucoup surprises par les danses traditionnelles balinaises: les filles sont magnifiques et le moindre mouvement des yeux aux doigts de pied n’est pas anodin.

Et on a vu le debut d’une ceremonie qui marquait le debut d’une autre saison de recolte de riz avec le sacrifice d’un petit cochon :( . yavait que les touristes qui etaient choques.

La on descend dans le sud voir ce qu’on appelle des vrai spots de surf. La suite dans le prochain episode.


L’Indonesie ca dechire!

 

 

 

 

Deux semaines passees en Indonesie ca passe trop vite. Nos trois premiers jours a Bali et bah on les a passé ds une station balneaire, Kuta, on a bouine. En fait on etait malade donc penard; plage, bronzette, soirees.

On est parti de Bali il y a une semaine direction Lombok (c’est une ile indonesienne a cote de Bali). On est alle sur une ile qui fait parti de Lombok, Gili Air. Et la on a trouve notre petit paradis. On comptait y rester 3 jours mais en fait on avait pas envie de repartir.

On etait dans un petit bungalow a 10metres de la plage, dans une oberge tenue par des jeunes indonesiens , c’etait les surfers de l’ile, bien zappe (tee shirt Billabong et fut Rip Curl avec biensur l’indispensable casquette). Ils etaient tous adorables avec nous. On a passé beaucoup de temps avec eux, fait quelques soirees, dont une ou on est alle ensemble en bateau sur une otre ile: l’ Ibiza du coin. C’est la classe nan!

et nous voila de retour a Bali.


Indonesie: Gili Air

Indonesie: Gili Air
Album : Indonesie: Gili Air

6 images
Voir l'album

Indonesie: Bali

Indonesie: Bali
Album : Indonesie: Bali

54 images
Voir l'album

Koh Chang et Kanchanabury

Sud de la Thailande: Koh Chang
Album : Sud de la Thailande: Koh Chang

5 images
Voir l'album

Aurevoir Bangkok, bonjour Bali

Le 11 novembre on a passe notre dernier soir a bangkok toutes les 3, on est alle dans la rue des backpackers, genre la rue de la soif a rennes, en 10 fois pire. ya du monde partout tu peu pas marcher sans te cogner dans les gens. tout le monde te saute dessus pour te proposer des trucs: les vendeurs des boutiques de rues, les chauffeurs de taxi, les serveurs des bars et des restaurants, etc.
en tout cas la rue est tres anime vous lavez compris, propice a faire la fete…
la on a rencontre 4 slovaques avec qui on a passe la soiree. Ils nous ont offert des fleurs et des ballons gonflables a l helium

du coup le temps passe passe et la c l heure daller se coucher. et oui il est deja 3h30 et on doit etre a laeroport a 6h, du coup fallait kon parte a 5h30 de notre auberge, autrement di reveil a 5h soi 1h30 de sommeil.
tou se deroule comme on lavait prevu on sendort un peu dans le taxi le chauffeur aussi dailleurs, ct pas tres rassurant, en tout cas on est arrive seine et sauve a laeroport et en avance pour lenregistrement des bagages.

on va prendre notre petit dej, fumer une derniere clope, la les enmerdes commencent….
on perd sabine dans laeroport, on avait ses sacs donc on pouvait pas aller embarquer. on cherche partout, impossible de la trouve. et la on commence a stresse. et si elle arrive pas et si on loupe notre avion…. on positive et on se di quon a encore 40min avant dembarquer. finalement on retrouve sabine, merci le telephone portable….

on se di aurevoir en speed parce quon est deja bien a la bourre.

et la c le drame… on fait la queue pour se faire tamponner notre passeport pendant 30min. on devient trop en stress. ensuite on doit traverser tout laeroport pour arriver a notre porte dembarquement. on courre kom des ouf, on n en peu plus, on arrive au scanner, on passe nos bagages et courre encore juska lavion. on etait les derniere a a monter dans lavion. en plus yavait des gens assis a nos places, ils avaient les memes numeros sur leurs tickets, du coup les hotesses ont galere a nous replacer et tout le monde nous regardait, encore toute essouffle.

voila 4h davion est on est arrive a bali.
lile a lair petite, completement differente de la thailande, beaucoup plus occidentale, mais tres exotique et tres depaysante.

on arrive la sans rien du tout. aucune idee de ou aller, on na pas acheter de guide du routard du coup on c pas ou dormir donc pas d adresse a inscrire sur le visa etc.

a laeroport on recontre un gars de 50ans qui habite a hawaii, et voyage partout dans le monde. il a un ami qui lattend et nous propose de nous conduire en voiture jusqua une petite auberge sympas pres de la mer ou il avait lhabitude daller. oberge mortelle, tres classe, avec piscine, des palmiers partout, des gravures en or partout sur les portes, etc… le tout pour 5euros chacune. voila donc tou se passe super bien, les balinais sont adorables, tres gentils, il fait beau meme trop cho!


Immersion dans la jungle

Voila pendant 3 jours on a vecu a la dur au fin fond de la jungle thailandaise : traversee de fleuves a la nage, tuer des tigres a mains nues, manger des insectes pour survivre, porter les blesses … Koh Lanta a cote c’est ke dalle! . On est parti a 7 (deux allemands, deux canadiens et nous avec notre guide), malheureusement certains n’ont pas survecu.

On pensait se la jouer penar, genre petite marche en foret du dimanche. Et bah finalement pas du tout, c’etait plutot physique en fait on peut dire qu’on en a chier. Fumeur (comme Helene) et vertigeux (gens qui ont le vertige genre Bg) s’abstenir.

On a commence trankilou en camion jusqu’a des chutes d’eau qu’on a pu escalade. On est passe ensuite par un p’tit village puis dans des champs de bambou mais qui etaient plus grands que nous – donc petites s’abstenir- mais jusque la tout allait bien. Ensuite on a penetre dans ce qu’on appelle reellement THE JUNGLE.

Et la, la mission commence. On a longe des ruisseaux, monte des elephants, fait du radeau de bambou, escalade des rochers, franchi des sommets, rencontre des tribus… A chaque pas tu risques ta vie! Si ta chaussure -voire ta jambe- ne reste pas coince dans la boue, si ton pied ne derape pas sur une pierre, si tu tombe pas dans le vide et si tu ne te fais pas pique par un moustique qui a le palud YOU ARE THE WINNER.

En gros imaginez nous toutes les trois. On a bien trippe et on a pas tro tro galere non plus. Un peu quand meme.

C’etait une experience de fou. A refaire des qu’on en a l’occaz.


Chiang Mai et le trek

Chiang Mai
Album : Chiang Mai

16 images
Voir l'album

 


Trekking dans la jungle

Demain on part pour trois jours faire des randos dans la jungle tout dans le nord du pays. On va faire un peu de marche mais pas trop non plus, visite des petits villages et des tribus dans la montagnes, monter des elephants et faire du radeau de bamboo.

On voulait faire du rafting mais bg bien sur aurait eu peur…

On vous promet des photos de fou des kon rentre


Nord de la Thailande

Nord de la Thailande
Album : Nord de la Thailande

24 images
Voir l'album

12

Pistes Africaines |
Bucky, la warwickette!!! |
De l'autre côté ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnets de Roots
| diego
| Toujours plus loin